Féministes Congolaises

Un site utilisant WordPress.com

Violence conjugale à Pointe-noire 29 juillet 2011

Filed under: Non classé — gisele75 @ 10 h 34 min

Josette, une femme de nationalité congolaise vivant à Pointe – Noire dans la ville Economique du congo Brazzaville, âgée de 40 ans Ménagère a beaucoup souffert dans son mariage. Son époux georges Congolais également avait trois grandes filles avant le mariage. Ces enfants en âge d’adolescence ne respectent pas la femme de leur père qui est une belle mère. Georges rangé du côté de ses enfants maltraite sa femme. une situation qui a donc poussé Josette de divorcer.

C’est en janvier 2001 que Josette s’est mariée à Georges sachant que son époux avait trois grandes filles. Au départ les choses semblaient bien marcher entre Josette et les filles ainsi que son mari. Tout bascule comme un coup de vent qui emporte l’harmonie qui régnait au sein de cette famille. Les filles insoumises, et impolies. le climat devient tendu dans le ménage entre Josette et son époux et les enfants. Josette était victime d’une crise d’autorité. Un comportement encouragé par son époux qui croyait que sa femme n’avait pas le droit d’éduquer les enfants. A moindre incartade, Georges battait sa femme à cause des enfants. cela suffisait pour ces filles de boutiquer autant de monsonges auprès de leur père.

Après avoir endurer les battus et toutes les formes de violences telles le droit de popotte et les frais vestimentaires, en mars 2005 Josette sort de son mutisme. elle invite alors ses parents et sa belle famille pour tenter de resoudre ce problème, mais cela n’avait accouché que d’une souris. En femme persévérante, en voulant sauver son mariage, Josette tente une seconde chance pour regagner la confiance de son mari malgrès les souffrances que lui infligaient son épous et les enfants qui ne cessaient de la rejeter.

Un jour josette a encore essayé de regagner la confiance de ces enfants en les ramenant à la raison, en leur donnant des exemples que vous êtes aussi femme comme moi. Si vous me maltraitées, vous aussi vous serez maltraités par d’autres personnes comme vous le faites à moi . Josette leur apprend la loi du boumerong. Un entretien minimisé par ces filles.
Cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s